Semaine internationale des archives

L’année 2023 signale la 5e édition de la Semaine internationale des archives et marque le 75e anniversaire du Conseil international des archives (ICA). Cette semaine est l’occasion de célébrer tout le travail effectué par les professionnels du milieu et veut promouvoir l’importance des documents et des archives dans nos sociétés.

Au cours de cette semaine, des activités sont organisées un peu partout dans le monde pour réfléchir sur le rôle de l’organisme, créé le 9 juin 1948 sous l’égide de l’UNESCO, et entamer des discussions sur l’avenir de la profession et de l’organisme. C’est aussi l’occasion de célébrer les bons coups réalisés depuis sa création et saluer les contributions des personnes ayant permis la constitution de ce solide réseau professionnel international.

 

Au cours de cette semaine, se tient également la Journée internationale des archives, le 9 juin, souligné depuis 2009. Cette journée veut attirer l’attention du public sur l’importance des archives, sur les avantages d’un bon archivage pour établir une gouvernance de qualité et sur la nécessité de conserver les archives sur le long terme et d’en faciliter l’accès.

Dans l’univers des SNJM, il faut souligner l’intérêt des religieuses à préserver le patrimoine documentaire, et ce, depuis le début de la fondation de la congrégation. Grâce à elles et aux Équipes de leadership passées et présentes, les archives de la congrégation sont riches et continuent de s’enrichir. De toutes les époques, les équipes d’archivistes et de leadership ont mis en place des ressources dans le but de conserver, traiter, préserver les archives générales et provinciales, puis les rendre accessibles.

À la maison mère, comme dans les couvents de la communauté, il y avait souvent une salle dédiée à la conservation des archives, attenante au bureau de la supérieure. Et que dire des installations et des équipements acquis lors de la relocalisation des archives à la Maison de la Congrégation? Les archives générales ainsi que celles des provinces et missions québécoises y sont préservées dans des conditions optimales.

Aujourd’hui, malgré le vent de changement, un constat demeure : le travail archivistique et la diffusion du patrimoine et du charisme SNJM se feront différemment dans l’avenir, mais se poursuivront.