Semaine d’activités | Femmes et filles de science

L’intérêt pour l’éducation des jeunes aux sciences ne date pas d’hier chez les Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie (SNJM). L’exposition d’archives sur l’éducation des filles a largement démontré l’étendue des matières enseignées aux enfants. Le plan d’études élaboré par mère Véronique du Crucifix dès 1850 intégrait de nombreux volets en sciences, dont la géographie, la botanique, la physique et la chimie.

En amont à la Journée internationale des femmes et filles de science, plusieurs activités sont organisées un peu partout dans le monde sur une dizaine de jours pour susciter l’intérêt des jeunes envers les sciences. Avec la pandémie, les derniers rendez-vous ont eu lieu davantage en mode virtuel.

Ainsi, la Faculté des sciences de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) a organisé un événement Femmes et filles de science avec la complicité du Centre des sciences de Montréal. Des capsules vidéos sont toujours accessibles ici.

Il existe également un guide pour réaliser une expérience.

Par ailleurs, la Faculté de l’UQAM présente sur son site quelques portraits de femmes de sciences. Pour sa part, le site du gouvernement canadien regorge de ressources en présentant des profils inspirants sous diverses formes (textes, vidéos, balados).