Journée nationale de la vérité et de la réconciliation

Le 30 septembre est désormais reconnu comme une journée fériée par le gouvernement du Canada qui en a fait la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation. L’année 2023 constitue la troisième édition de cette journée fériée.

On souhaite ainsi faire œuvre de mémoire et de reconnaissance envers la tragique histoire des pensionnats et les séquelles engendrées auprès des victimes et leurs familles. C’est aussi une journée de commémoration pour honorer les survivants, leurs familles et leurs communautés.

Le choix de la date n’est pas anodin. Elle correspond à cette période de l’année où l’on arrachait les enfants de leur famille pour les amener dans les pensionnats. Elle coïncide avec celle instaurée en 2013, pour souligner la Journée du chandail orange. C’est un événement commémoratif issu de l’histoire vécue de Phyllis Webstad à qui on a enlevé sa chemise orange à son premier jour d’école à la Mission Saint-Joseph, à Williams Lake en Colombie-Britannique. Ce fut le premier d’un nombre incalculable de gestes destinés à effacer sa culture, à briser ses liens familiaux, à nuire à son estime de soi.

Au moment de son lancement, cette journée spéciale avait pour objectif d’attirer l’attention sur la réalité des pensionnats indiens et leurs impacts chez les milliers d’enfants autochtones et leurs familles au pays. Elle offrait l’occasion d’échanger sur cette portion d’histoire qui s’est déroulée de 1831 à 1996. La fusion de ces moments symboliques en une journée nationale fériée souhaite favoriser des rassemblements dans un esprit de réconciliation et d’espoir.

Cette journée du 30 septembre contribue également à la sensibilisation en faveur de politiques d’antiracisme et d’anti-intimidation en ce début d’année scolaire.

Pour en savoir davantage sur cette tranche d’histoire, l’ONF a rassemblé plusieurs documentaires intéressants.

Plusieurs émissions spéciales sont diffusées sur les ondes de certaines stations de télévision alors que le réseau APTN propose à nouveau, en collaboration avec le Centre national pour la vérité et la réconciliation, un rassemblement commémoratif. Cet événement multilingue de 90 minutes sera diffusé en direct de la Colline du Parlement dès 13 h (HE).

Par ailleurs, ce même réseau offre cet automne une programmation de récits autochtones qui fait état de la résilience autochtone et aussi des liens entre le passé, le présent et le futur. Découvrez tous les détails de cette programmation et du week-end spécial du 30 septembre ici.