Journée mondiale de la vie consacrée

Le 2 février, fête de la Présentation de Jésus au temple est reconnue comme la journée mondiale de la vie consacrée depuis 1997. Le pape Jean-Paul II a décidé d’instituer cette journée de reconnaissance après le Synode des Évêques sur la Vie consacrée et la publication de l’Exhortation apostolique « Vita consecrata ».

Trois raisons ont motivé le saint Père à l’époque. La première consiste à « remercier le Seigneur pour le grand don de la vie consacrée, qui enrichit et réjouit l’Église par la multiplicité des charismes et le dévouement de tant de vies totalement données au Seigneur et aux frères. “Qu’en serait-il du monde, s’il n’y avait les religieux?” se demandait avec raison Ste Thérèse (cf VC 105 a).

La seconde veut mieux faire connaître et apprécier la vie consacrée à tout le peuple de Dieu. Dans son explication, Jean-Paul II souligne que « la vie consacrée a pour mission prioritaire de garder vivante dans l’Église la forme historique de vie assumée par le Fils de Dieu quand il est venu sur cette terre. La vie consacrée est donc une mémoire vivante du Fils… »

La troisième motivation touche directement les personnes consacrées pour les inviter à « célébrer ensemble et solennellement les merveilles que le Seigneur a accomplies en elles; elles sont conviées à réfléchir sur le don reçu, à découvrir, dans un regard de foi … à prendre conscience de leur mission incomparable dans l’Église pour la vie du monde. »

Plusieurs activités sont organisées dans les diocèses un peu partout dans le monde pour souligner cette journée particulière. À titre d’exemple, les religieuses et religieux du diocèse Saint-Jean-Longueuil se donnaient rendez-vous, avant la COVID-19, à la Maison Jésus-Marie des Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie (SNJM) à Longueuil, pour réfléchir et partager sur un thème spécifique.

Une Archive à la Une existe sur ce thème. Elle a été produite par le service central des archives SNJM.