Journée internationale des peuples autochtones

Cette journée mondiale est l’occasion pour les Nations Unies de faire valoir la présence de plus de 476 millions d’Autochtones vivant dans 90 pays. Cela représente 6,2 % de la population mondiale et une diversité de cultures, de traditions, de langues et de systèmes de connaissances uniques.

L’an dernier, les Nations Unies ont lancé un appel à tous afin de mettre en place un nouveau contrat social impliquant les peuples autochtones. « Nous devons exiger l’inclusion, la participation et l’approbation des peuples autochtones dans la constitution d’un système présentant des avantages sociaux et économiques pour tous. »

Au cours des dernières années, plusieurs pays ont entrepris des démarches pour remédier à la marginalisation des peuples autochtones notamment par la présentation d’excuses, par des actions axées sur la vérité et la réconciliation et par la mise en place de réformes législatives, dont l’adoption de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, comme l’a fait le Canada, en 2021.

Soulignons que plusieurs peuples autochtones encore aujourd’hui, sont sous l’autorité des gouvernements centraux qui exercent un contrôle sur leurs terres, leurs territoires et leurs ressources. D’autres peuples autochtones sont autonomes et démontrent avec brio leur bonne gouvernance, « allant des Haudenosaunee aux parlements samis existants en Finlande, en Suède et en Norvège. »

En cette année 2022, c’est aussi le moment de souligner la décennie des langues autochtones 2022-2032. L’UNESCO propose plusieurs ressources clés sur ce sujet.

Par ailleurs, cette journée est une invitation à découvrir l’exposition photo « The World In Faces » (les visages du monde), un hommage au droit des peuples autochtones à leurs cultures, identités et traditions et à leur autodétermination. Elle a été présentée en 2019 au moment d’une rencontre de l’instance permanente des Nations Unies sur les questions autochtones.