Journée internationale de la fille

Depuis dix ans, l’Assemblée générale des Nations unies souligne la Journée internationale de la fille afin d’inciter les gouvernements, les décideurs et le grand public à protéger les droits des filles et à porter attention aux actions favorisant le développement du plein potentiel des filles.

« Les 600 millions d’adolescentes dans le monde ont montré à maintes reprises que si on leur donne les compétences et les opportunités nécessaires, elles peuvent être les actrices du changement et du progrès au sein de leurs communautés, et construire un monde plus fort pour tous, femmes, garçons et hommes », souligne l’ONU qui souhaite que la prochaine décennie puisse connaître une accélération des mesures pour réduire les barrières et les risques pour leur bien-être physique et mental.

Les récentes données confirment tout le chemin à parcourir pour atteindre une égalité et une parité de chances pour les filles. Ainsi, les effets de la pandémie et de la crise économique exposent davantage les jeunes filles au risque de mariage forcé. On estime que jusqu’à 10 millions de jeunes filles sont à risque.

Dans les pays les moins avancés, on constate que près de la moitié des écoles primaires n’ont pas de toilettes non mixtes, un facteur primordial dans la fréquentation des écoles par les filles. Plus de deux tiers de ces écoles n’ont pas l’électricité.

Seulement 14 % des filles, meilleures élèves en sciences et en mathématiques peuvent espérer travailler en sciences ou dans le secteur de l’ingénierie dans les pays à revenu intermédiaire ou élevé. C’est un écart de 12 % en comparaison avec les meilleurs élèves masculins.

Pour s’impliquer, on suggère de partager des histoires de vie quotidienne mettant en évidence des filles pour faire valoir leurs talents, leurs compétences, leurs réussites et aider à changer les mentalités. C’est aussi une façon d’en inspirer d’autres. Toute contribution pour sensibiliser davantage et lutter contre les facteurs qui nuisent à la progression des filles dans les diverses régions du monde est aussi encouragée.

Visionner une capsule vidéo qui souligne une initiative pour favoriser l’éducation des filles et l’autonomisation des femmes en Tanzanie.