1er au 30 novembre – Mois de l’économie sociale

Le mois de novembre est le mois de l’économie sociale au Québec et dans certaines parties du monde. Plus de 220 000 personnes travaillent dans une entreprise d’économie sociale au Québec. En une seule année, les 11 200 entreprises d’économie sociale génèrent des revenus de 47,8 milliards de dollars. Les trois quarts de ces entreprises s’adressent surtout à une clientèle de proximité. Voilà quelques-uns des faits saillants de l’apport de l’économie sociale dans une société.

En économie sociale, les entreprises prennent diverses formes : OBNL, coopératives, mutuelles qui impliquent leurs membres, bien souvent leur personnel et leur clientèle. L’objectif est de répondre aux besoins de leurs membres et de leur communauté. Les entreprises collectives « sont portées par des valeurs d’inclusion, de participation, de respect des individus et de l’environnement. »

Selon le président du conseil d’administration du Chantier de l’économie sociale, Laurent Levesque, l’économie sociale serait la « locomotive de la nouvelle économie. » Il précise que le mantra et l’histoire de l’entrepreneuriat collectif au Québec appuie sans contredit les propos politiques entendus récemment « Quand on se met ensemble, on est capable de grandes choses »

Soulignons qu’on dénombre 22 pôles d’économie sociale sur tout le territoire du Québec. Chacun offre des services diversifiés en lien avec les besoins de la communauté. Pour en savoir plus sur les entreprises d’économie sociale du pôle de Longueuil, cliquez ici.