En souvenir

Sœur Gisèle Marcil

"Viens, suis-moi" (Luc 18, 22)

Le 17 novembre 2018, sœur Gisèle Marcil,
en religion M.-Jean-Claude,
est entrée à la maison du Père.

Elle avait 92 ans dont 64 de profession religieuse.
Née à Montréal, Québec, elle était la 4e des 5 enfants
de Rosario Marcil et de Lucrèce Raymond.

Gisèle grandit à Montréal, dans une famille modeste, riche de foi et d'amour. Elle décrit le climat familial comme "aéré, ouvert aux beautés de la nature et aux richesses de l'au-delà." Après ses études primaires à l'école Baril, elle fréquente le Pensionnat Ste-Émélie, dirigés par les Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie, puis, elle demeure six ans à la maison, aidant sa mère et participant à différents mouvements: J.I.C. (Jeunesse indépendante catholique), cercle d'études, et autres.

À 25 ans, Gisèle entre au noviciat des SNJM où sa sœur aînée, Thérèse, est déjà professe.  A sa prise d'habit, elle reçoit le nom de sœur Jean-Claude, du nom de ses frères. Pendant 35 ans  elle enseigne aux petits des classes primaires de nos pensionnats de St-Lambert, Anastase Forget, Mont Jésus-Marie, couvent de Longueuil et à l'école Lajeunesse de Ville Lemoyne. Elle aime les enfants et leur donne le meilleur d'elle-même.

À partir de 65 ans, sœur Gisèle, résidant à la maison mère, est responsable de groupe et aide à la clinique médicale. Lorsque sa sœur aînée est alitée à l'infirmerie, sœur Gisèle lui assure une présence assidue. A partir de 2009, retirée à la maison Jésus-Marie, elle consacre son temps à des services communautaires et à la prière. Progressivement elle accueille les soins que son état nécessite, exprimant avec facilité sa reconnaissance pour les moindres services reçus.

"Sœur Gisèle appréciait ses élèves et les personnes de son entourage. Elle restait attachée à ses liens familiaux et savait porter dans sa prière les intentions de chacun." "Pour elle la vie religieuse était un privilège; le "Viens, suis-moi" du Christ, appel renouvelé et persistant, suscitait son action de grâce."

Dans le face à face avec son Seigneur, sœur Gisèle peut maintenant exprimer directement le merci de sa vie!

Sœur Gisèle Lalande

"Je suis pleine de reconnaissance, envers Jésus-Christ notre Seigneur, qui m'a jugée digne de confiance, en me prenant à son service" (1Tim 12)


Le 11 novembre 2018, soeur Gisèle Lalande,
 en religion M.-Jeanne-Céline,
est entrée à la maison du Père.

Elle avait 89 ans dont 65 de profession religieuse.
Née à Piedmont, Québec, elle était l'aînée des 4 enfants
d'Achille Lalande et Céline Jacques.

Gisèle commence l'école à St-Sauveur, c'est là qu'elle connaît les sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie. Elle poursuit à l'École normale de St-Jérôme, avec les sœurs de Sainte-Anne et enseigne un an à Christieville, dans les Laurentides. A 22 ans, elle entre au noviciat des SNJM.

Sous le nom de soeur Jeanne-Céline, sœur Gisèle commence une longue carrière dans l'enseignement. Pendant 45 ans dont 35 au Collège Durocher de Saint-Lambert, elle dépense son dynamisme à l'éducation des jeunes, particulièrement par les mathématiques et l'audio-visuel.
Femme de vision, sœur Gisèle partage: " Par les cours dispensés à l'école normale, au cegep et par les multiples activités, les jeunes ont pu développer leur potentiel et se perfectionner de jour en jour afin de collaborer, par leur travail, à l'œuvre immense de la création et ainsi devenir dans la société des citoyens et citoyennes à part entière."

À l'âge de la retraite, sœur Gisèle demeure active et efficace, en service auprès des personnes âgées, vice-présidente au Conseil d'administration du Collège Durocher, animatrice adjointe à l'unité prothétique de l'infirmerie de la Maison Jésus-Marie, photographe d'activités communautaires, membre du comité de financement et de la gouvernance au Collège Durocher, comité des loisirs à la Maison Jésus-Marie et à la province religieuse. On peut compter vraiment sur sœur Gisèle: ce qu'elle fait est bien fait, avec diligence et soin, amabilité et chaleur humaine. Jusqu'à la fin, elle demeure en service. Dans la maladie qui la terrasse le 25 octobre 2018, elle ne prend qu'une dizaine de jours pour boucler sa vie, laissant sa famille, ses consoeurs et ses ami-e-s dans la consternation!

"Témoignage d'une vie bien remplie, riche en œuvres diversifiées et sources de vie; sœur Gisèle était toujours là où il y avait un besoin à combler. Ces années portent l'empreinte de la bonté, d'une grande générosité, d'un amour imprégné de délicatesse à l'égard des autres et d'une fidélité sans faille dans ses amitiés."

" Le Seigneur a dû se reconnaître en elle!"

Autres articles récents dans la section En souvenir
Sœur Gisèle Marcil
Sœur Gisèle Lalande
Soeur Mary Ellen Collins
Sœur Denise Rivet
Sœur Madeleine Philie
Sœur Monique Robitaille
Sœur Claire Montcalm
Sœur Gilberte Brien
Sœur Rollande Latour
Sœur Louise Rolland