Dans la section: Chez-nous

Début d’année à Marie-Rose-Durocher

« On a besoin de ses mains pour dire les choses que la parole ne traduit pas ». C’est ainsi que soeur Yolande Crépeau, animatrice de la maison,  initie la démarche communautaire en ce début d’année. Une invitation à écrire ce que je n’ai pas aimé l’an dernier et ne veut pas renouveler se double d’une invitation à passer à la déchiqueteuse ce papier : « Je recommence à neuf mes prochains lendemains. » Et nous voilà en marche pour échanger sur les principaux points qui font notre quotidien.


En la fête du Saint-Nom-de-Marie, des sœurs   rattachées à notre résidence,  se joignent  à  nous  et  nous   poursuivons    la rencontre  fraternelle : chacune  est invitée à   parler de la mission  qui est  la  sienne  cette  année,  démarche   qui approfondit notre solidarité et enrichit nos intentions de prières apostoliques.

                                                          
 

Éventail des missions de chaque soeur
Autres articles récents dans la section Chez-nous
Faire connaître l’histoire de Longueuil par son patrimoine bâti
La musique toujours au rendez-vous à la Maison Jésus-Marie
On célèbre les 100 ans de Sr Olivette Blais, une femme d’action
Une célébration eucharistique riche de sens
Dialogue interreligieux : Qui est Dieu selon la foi orthodoxe?
La musique classique à l’honneur à la Maison Jésus-Marie
Qui est Dieu pour l’Église anglicane?
Servir les autres entretient le bonheur, selon Sr Georgette Larose, centenaire
Un envoi en mission pour l’année « … plein d’espérance »
Histoires d’amour avec les SNJM