Dans la section: Actualités

Inauguration officielle du mausolée Eulalie-Durocher

Le Mausolée Eulalie-Durocher

Quelque 400 personnes ont, le 4 juin derner, assisté à l’inauguration du mausolée Eulalie-Durocher au cimetière Notre-Dames-des Neiges.

Parmi les invités, on remarquait la présence des sœurs Thérèse Laplante et Lorraine Mongeon, représentantes de la congrégation des Sœurs Saints Noms de Jésus et de Marie, fondée par Eulalie Durocher en 1844.

Le mausolée, un bâtiment de 65 000 pieds carrés, a été conçu par l’architecte Maxime Brault. Il est le dixième à voir le jour au cimetière Notre-Dame-des-Neiges. Il rend ainsi hommage à la fondatrice de l’une des plus importantes congrégations québécoises qui a joué un rôle majeur au Québec, notamment dans l’enseignement.

M. Robert Gagné pss, Srs T. Laplante et L. Mongeon

Le mausolée Eulalie-Durocher, dont les murs intérieurs sont recouverts d’une variété de marbres exclusifs au Québec, a nécessité deux années complètes de travaux. Par son architecture, le mausolée Eulalie-Durocher revêt une atmosphère de quiétude.

Doté de quatorze fenêtres panoramiques laissant pénétrer une lumière naturelle abondante, il permet d’apprécier le boisé environnant et présente une vue spéciale de l’oratoire Saint-Joseph.

Les fenêtres remplies de lumière

Dès l’entrée, les visiteurs remarqueront la présence d’un mobile commémoratif nommé « La Résurrection », monumentale œuvre d’art en verre éclairée par des projecteurs au sol ainsi que la lumière naturelle. Chaque fenêtre est ornée d’une gravure représentant l’une des quatorze stations du chemin de croix.

Soulignons en terminant que la Fabrique de la paroisse Notre-Dame de Montréal gère, depuis 1854, le cimetière Notre-Dame-des-Neiges, le plus important du Canada et le troisième en importance en Amérique du Nord avec une superficie de 1,3 million de mètres carrés. Le cimetière accueille plus de 175 000 visiteurs chaque année.

Autres articles récents dans la section Actualités
Retour sur une période charnière de la vie religieuse au Québec
Un beau moment de rencontre pour explorer les particularités de la religion orthodoxe
« Semer l’espérance pour la planète » *
Des initiatives concrètes pour améliorer la situation de la planète au PSNM
Deux projets écolo au Collège Durocher-Saint-Lambert
« Une Bible des femmes », une relecture de la bible avec une perspective féministe
L’organisme Chemins de vie salue l’apport des SNJM
Une intégration qui nourrit espoir et rêves
Une façon complémentaire d’appuyer des projets servant la mission SNJM
S’ouvrir aux autres pour lutter contre les préjugés