Dans la section: Chez-nous

Une célébration eucharistique riche de sens

Clôturer les festivités des 175 ans de la congrégation des Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie (SNJM), faire ressortir le thème de l’année du Québec sur l’espérance et souligner la fête de l’Immaculée-Conception, voilà la mission qui a été accomplie de belle façon lors de la célébration eucharistique du 8 décembre dernier à la Maison Jésus-Marie.

Dans son introduction, sœur Denise Riel, animatrice provinciale a exposé plusieurs éléments forts tout en tissant les liens entre eux. Elle a aussi donné le ton au moment de l’homélie en présentant sœur Simone Perras, appelée à livrer un témoignage inspirant.

« Y a-t-il un ange… qui m’a fait avancer dans la vie? »

Cette dernière a partagé quelques expériences de vie en s’appuyant sur le récit de l’Annonciation et plus particulièrement sur la figure de l’ange. Dès le début, elle a suscité l’attention de toutes les personnes présentes par la question qui lui est venue à l’esprit d’emblée avec ce texte : « Y a-t-il des anges qui sont venus bouleverser, transformer ma vie par leurs demandes inattendues? »

Et la réponse a été OUI. En identifiant les diverses demandes reçues au fil de son parcours, Sr Simone a du même souffle identifié quelques pages de l’histoire des SNJM. Elle a aussi mis en évidence le rôle de son « ange », Sr Mariette Payment, qui est revenue à quelques reprises pour lui adresser des demandes particulières.

« Mariette Payment m’a interpellée… pour me révéler à moi-même et me pousser à m’engager au cœur de ma communauté. Ce que je considère comme une grâce précieuse dans ma vie apostolique. »

« Êtes-vous consciente d’avoir été ou d’être l’ange de quelqu’un? »

En racontant les divers épisodes de ses appels au service, sœur Simone a fait revivre quelques-unes des grandes étapes dans l’évolution de la congrégation, fondée par Eulalie Durocher. Son témoignage a aussi permis de mettre en lumière une évidence pour elle : « Dieu se sert d’intermédiaires pour exprimer sa présence et ses appels. Et comme pour Marie, c’est l’Esprit Saint qui accomplit l’œuvre amorcée. »

À la fin de son intervention, elle a invité les personnes présentes à poursuivre la réflexion seul-e ou en groupe, en reprenant la question de départ « Y a-t-il un ange, une personne qui a été signe de Dieu pour moi, et qui m’a fait avancer dans la vie? »

Puis, elle en a ajouté une autre, toute aussi signifiante : « Est-ce que j’ai conscience d’avoir été l’ange de quelqu’un (en plus d’avoir été l’ange d’une postulante)?

Ce témoignage a été suivi du chant « Merveilles, merveilles que fit pour nous le Seigneur » et du renouvellement des vœux.

Une procession d’offrandes significative

La célébration, présidée par Gilles Ménard a repris avec la procession des offrandes :

  • La clé de la Maison de fondation pour symboliser la belle histoire des 175 ans d’ouverture au monde et au service de l’éducation
  • Les premières chroniques pour garder en mémoire les élans des commencements et rester en contact avec la flamme intérieure qui habitait le cœur des devancières.
  • Le cadre des premières fondatrices pour se rappeler de continuer à aller de l’avant, le cœur rempli d’espérance.
  • Le globe terrestre pour représenter l’engagement des SNJM à travers le monde et garder vivante la parole évangélique si chère à Marie-Rose Durocher « Je suis venu apporter le feu sur la terre et combien je voudrais qu’il brûle. »
  • Le pain et le vin, la nourriture pour la route, celle d’hier, celle d’aujourd’hui et celle de demain. « Ils deviendront corps et sang du Christ, par lesquels nous communierons à la vie toutes les femmes et tous les hommes de ce monde, nos sœurs et frères en humanité. »

Après la communion, des extraits de catéchèses du pape François ont été lus par sœur Yolande Crépeau. L’animation du chant de cette célébration a été confiée à sœur Huguette Désourdy, accompagnée par Monique Pomerleau.

Reportage photos - Sr Suzanne Brault

Vous pouvez consulter le texte du témoignage de Sr Simone Perras en cliquant sur le fichier PDF ci-dessous.

Autres articles récents dans la section Chez-nous
Une célébration eucharistique riche de sens
Dialogue interreligieux : Qui est Dieu selon la foi orthodoxe?
La musique classique à l’honneur à la Maison Jésus-Marie
Qui est Dieu pour l’Église anglicane?
Servir les autres entretient le bonheur, selon Sr Georgette Larose, centenaire
Un envoi en mission pour l’année « … plein d’espérance »
Histoires d’amour avec les SNJM
Une femme qui « allie bien la tête et le cœur » à la direction générale de la Maison Jésus-Marie
Un concert enlevant sous les rythmes latins avec l’ensemble Harpissimo-Québec
Un spectacle d’enfants sous le signe de la bonne humeur et de la joie de vivre