Dans la section: Actualités

Appel à une action pastorale universelle pour protéger l’eau potable

À l’occasion de la Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création le 1er septembre dernier, le pape François a fait des constats réalistes sur les questions environnementales et plus particulièrement, sur tout ce qui concerne la protection de l’eau potable.

« Nous devons le reconnaître : nous n’avons pas su prendre soin de la création de manière responsable », a-t-il souligné d’entrée de jeu. Il a attiré l’attention sur la problématique de l’eau en rappelant que « l’accès à l’eau potable et sûre est un droit humain primordial, fondamental et universel, et une condition pour l’exercice des autres droits humains. »

Insistant sur l’importance et l’urgence de prendre soin des sources et des bassins hydriques et de ne pas permettre que les mers et les océans se couvrent d’étendues inertes de plastique flottantes, il a affirmé fermement. « Il faut de toute urgence des projets communs et des gestes concrets », avant d’ajouter « …nous sommes appelés à nous engager, de manière active, en priant comme si tout dépendait de la Providence divine et en œuvrant comme si tout dépendait de nous. »

Cet appel vibrant nous interpelle directement comme congrégation qui a adopté voilà déjà plus de dix ans, une prise de position collective sur la protection de l’eau comme droit humain et bien public. Quelles actions pouvons-nous poser au quotidien pour répondre à cet appel et contribuer à la sauvegarde de ce bien essentiel à la vie?

Dans son tout récent document Déclaration sur le droit à l’eau potable, publié le 9 octobre dernier, la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) donne suite à cet appel du pape et invite la population canadienne à poser des gestes simples qui peuvent avoir d’importantes retombées pour le bien de tous.

Parmi leurs suggestions, on retrouve :

  • Évitez l’eau embouteillée chaque fois que c’est possible
  • Intervenez auprès de vos députés pour que l’eau douce reste un bien public au Canada et qu’elle ne devienne pas le monopole de sociétés privées
  • Faites-vous entendre du gouvernement fédéral pour qu’il donne suite à sa promesse de fournir en eau potable salubre, les réserves des Premières Nations

À cela s’ajoutent bien d’autres actions qui peuvent faire la différence. Que ce soit la lutte au suremballage, une utilisation judicieuse de l’eau pour éviter le gaspillage, etc.

Découvrez le message du Saint-Père du 1er septembre 2018 et l’information sur la proclamation de l’Assemblée générale des Nations-Unies qui a confirmé la période de 2018-2028 comme étant la Décennie internationale d’action L’eau pour le développement durable.

Autres articles récents dans la section Actualités
La Halte Marie-Rose : Lieu d’accueil, projet rassembleur!
Présence des SNJM à la journée Dans nos rues pour le climat
Des exemples d’actions concrètes aux personnes migrantes et réfugiées présentés au colloque de l’ATTIR
Alt-o-tech : Un tremplin vers un océan de possibilités en cette ère numérique
Appel à une action pastorale universelle pour protéger l’eau potable
Dialogue interreligieux
Une mère spirituelle bien fière du parcours du P. Reegan Soosaï, c.m.f.
Concert reconnaissance aux SNJM réussi pour l’Ensemble vocal Polymnie
Une invitation à l’action solidaire SNJM
Sr Claudette Bastien a représenté le Canada à une rencontre sur les migrants et réfugiés au Vatican