Dans la section: Actualités

Dernière chance de visiter l’exposition sur la Rébellion des patriotes : tableaux vivants

Il ne reste plus que quelques jours pour apprécier l’exposition sur la Rébellion des patriotes de 1837-38 : tableaux vivants, présentée à la bibliothèque Georges-Dor, à Longueuil jusqu’au 6 mai prochain. Issue de la création théâtrale, musicale et visuelle présentée à la Maison de la Congrégation des Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie (SNJM) l’automne dernier, cette exposition allie les photos de cette création originale aux dessins des élèves de l’école secondaire St-Edmond.

Pour mieux saisir tout le parcours de cette époque de notre histoire, des extraits des livres de Viateur Lefrançois et des archives du Service central des archives SNJM et de la Société historique et culturelle du Marigot complète cette présentation. Cette exposition a aussi le mérite de lever le voile sur la situation de l’éducation au Bas-Canada (Québec) à cette époque.

Lutter contre l’analphabétisme et la pauvreté

En effet, les Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie (SNJM) ont apporté leur petite contribution à cette œuvre théâtrale, musicale et visuelle en rappelant sur une affiche quelques faits historiques dont l’analphabétisme important des Canadiens français (13 000 d’entre eux étaient capables de lire sur une population de près de 400 000 âmes*).

Sur ce même panneau, on découvre les motivations profondes qui ont amené la création de la première congrégation religieuse enseignante fondée par une Canadienne, Eulalie Durocher (bienheureuse Marie-Rose Durocher), en 1843.  On y souligne également que quelques-unes des artisanes de cette congrégation ont été des témoins de la rébellion 1837-38.

Bref, si l’on se fie aux commentaires des visiteurs de cette exposition, il est à espérer qu’elle soit présentée dans d’autres lieux. À défaut d’une confirmation, hâtez-vous de vous rendre d’ici le 6 mai, à la bibliothèque Georges-Dor, sise au 2760, chemin de Chambly, Longueuil. Elle est ouverte du mardi au jeudi, de 10 h à 21 h, le vendredi, de 10 h à 18 h et les samedi et dimanche, de 10 h à 17 h.

Rappelons en terminant que cette création théâtrale, musicale et visuelle est l’œuvre de Monique Rioux et de France Mercille avec l’appui de la Ville de Longueuil et du Gouvernement du Québec dans le cadre de l’Entente de développement culturel.

*Le système scolaire de la province de Québec, Gérard Filteau

Autres articles récents dans la section Actualités
Concert reconnaissance aux SNJM réussi pour l’Ensemble vocal Polymnie
Une invitation à l’action solidaire SNJM
Sr Claudette Bastien a représenté le Canada à une rencontre sur les migrants et réfugiés au Vatican
175 ans en solidarité pour une action libératrice
Le Phare de Longueuil souligne la qualité d’engagement de Sr Suzanne Leclaire, snjm
« Quel bonheur de retrouver cet univers sensible au développement global des jeunes filles… »
Parcours d’une femme engagée en catéchèse continue
Les Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie reçoivent la médaille de l’Assemblée nationale
Comité Justice et Paix : une année stimulante sur des thèmes phares pour les SNJM
De multiples façons d’aider… les immigrants