Dans la section: En souvenir

Sœur Louise Rolland

"Quiconque vous accueille m'accueille; quiconque m'accueille, accueille celui qui m'a envoyé" (Mt 10, 40).

Le 23 février 2018, sœur Louise Rolland,
en religion M.-Madeleine-Yvonne,
est entrée à la maison du Père.

Elle avait 93 ans dont 72 de profession religieuse.
Née à Montréal, Québec, elle était la 3e des trois enfants
d'Ernest Rolland et d'Yvonne Racine.

Louise grandit à Montréal, dans la paroisse St-Pierre-Claver. Elle fréquente l'école de sa paroisse puis celle des Saints-Anges dans la paroisse voisine, deux écoles dirigées par les Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie. Son cours primaire se termine; à la maison, Louise vit le décès de sa mère, elle a 13 ans. Pour poursuivre ses études, elle entre comme pensionnaire au Pensionnat d'Hochelaga et y obtient après 5 ans, le diplôme commercial de l'Institut. Depuis 2 ans, Louise sent l'appel à la vie religieuse, chez les SNJM. Elle est acceptée au noviciat, elle a 19 ans.

À la prise d'habit, Louise reçoit le nom de sœur M.-Madeleine-Yvonne. Sa première carrière, comme enseignante des jeunes du 2e cycle du cours primaire, 3e, 4e et 5e années dure 30 ans. Elle laisse sa marque principalement à Longueuil, à l'école Ste-Rose puis au Pensionnat de Longueuil et à Beauharnois, aux écoles Notre-Dame et Saint-Paul. Elle anime le mouvement de la Croisade Eucharistique auprès des élèves de l'école, "développe chez les enfants le sens des responsabilités et de l'engagement". Elle fait aussi office de sacristine.

En 1976, sœur Louise doit laisser l'enseignement; elle est requise au service financier de la maison mère puis du Québec. Elle réside maintenant à la maison mère faisant partie du groupe "Ma Maison". Pendant 30 ans, sœur Louise remplit avec fidélité, courtoisie, gentillesse les services liés à son travail. Souriante et calme, "elle sait mettre les gens à l'aise et résoudre des problèmes apparemment insolubles".

Lors de la fermeture de la maison mère, sœur Louise passe un an avec un groupe communautaire à la résidence Cartierville avant d'être accueillie à la Maison Jésus-Marie. C'est le temps de services communautaires adaptés à ses limites physiques et de plus en plus au ministère de la prière. Dans le calme, elle accueillera la dernière visite du Seigneur à qui elle a voué sa vie.

"Sœur Louise s'est toujours engagée avec générosité selon ses possibilités."

Autres articles récents dans la section En souvenir
Sœur Claire Montcalm
Sœur Gilberte Brien
Sœur Rollande Latour
Sœur Louise Rolland
Sœur Rita St-Onge
Sœur Gisèle Daoust
Sœur Pauline Labbé
Sœur Jeannine Dargis
Sœur Monique Longpré
Sœur Thérèse Laramée