Dans la section: Actualités

Que la paix soit avec elle

Campagne Développement et Paix

Deux rencontres de formation sur la nouvelle campagne automnale de Développement et Paix sous le thème « Les femmes au cœur de la paix » ont eu lieu récemment à la Maison Jésus-Marie et à la Résidence Marie-Rose-Durocher. Organisées par sœur Phyllis Douillard et madame Dorothy Guha, toutes deux membres de l’organisme, secondées par sœur Jeanne Dagenais du comité Solidarité-justice, ces rencontres ont permis de mettre en évidence l’influence positive des femmes.

À la Maison Jésus-Marie, une célébration de la Parole, animée par sœur Jeanne Dagenais, a donné le ton de la rencontre où l’on a souligné le travail de nombreuses femmes de foi, agentes de paix dans le monde. (Découvrez une prière de louange mentionnant une liste de noms de ces femmes, dans la section Prières et Réflexions.)

« … soutenir les femmes, c’est soutenir la paix »

La démarche de formation a suivi le même scénario dans les deux résidences. Après une chaleureuse bienvenue aux sœurs et personnes associées présentes, l’assistance a été invitée à partager ce que signifie la paix en tenant compte de l’expérience de chacune. Des échanges en petits groupes et en plénière ont permis de mieux connaître la perception des participantes.

Dans le volet suivant, trois sœurs ont personnifié trois artisanes de paix, présentées dans la documentation de l’organisme, afin de témoigner de leur expérience de paix.

Pour enrichir le bagage de connaissances des participantes, sœur Phyllis a complété la formation en dévoilant de nombreux renseignements faisant ressortir le rôle crucial des femmes dans la prévention des conflits et la construction de la paix. On réalise malheureusement que l’expertise des femmes est largement sous-estimée et qu’elles sont exclues constamment des processus de paix formels. De plus, leurs organisations souffrent d’un sous-financement chronique qui nuit à leur essor et apport positif.

Des données révélatrices…

  • Les femmes contribuent à réduire la violence

La seule augmentation de 5 % de la présence des femmes au Parlement a pour résultant qu’un État est cinq fois moins susceptible de recourir à la violence lors d’une crise internationale.

  • Les femmes renforcent la construction de la paix

Lorsque des femmes participent à l’élaboration d’un accord de paix, ce dernier est 35 % plus susceptible d’avoir une durée de vie d’au moins 15 ans.

  • Les femmes contribuent au maintien de la paix

Le risque de reprise d’un conflit est presque nul lorsque 35 % des parlementaires sont des femmes.

Agissons pour la paix

Pour donner un sens et une profondeur à cette démarche instructive, un rituel composé d’un chant et d’une danse, convie toutes les personnes présentes à communier à ce mouvement de paix. (Le texte du chant sur lequel les personnes ont dansé, a été traduit par sœur Simone Perras. Il se trouve également dans la section Prières et Réflexions du site Web.)

La rencontre se termine sur un appel à s’engager aux côtés des femmes et des organismes qui œuvrent à la construction d’un monde plus juste et pacifique.

Le moyen proposé est celui de signer la carte d’action de Développement et Paix – Caritas Canada demandant au premier ministre Justin Trudeau, de soutenir les femmes et les organisations de femmes qui travaillent pour la paix, et d’adopter une stratégie tangible et un échéancier précis pour parvenir à un niveau d’aide publique au développement qui représente 0,7% du revenu brut.

Soyons, nous aussi, au cœur de la paix!

Photos – Sœur Yolande Dufresne et Sœur Lise Brosseau

Pour plus d’informations sur la campagne de Développement et Paix

Autres articles récents dans la section Actualités
Que la paix soit avec elle
Rassemblement automnal SNJM sous le thème : « ouvertes à la transformation »
Moments de retrouvailles et de reconnaissance à Saint-Bruno
Succès de l’exposition sur les congrégations religieuses féminines à la Maison Saint-Gabriel
Mère Marie-Rose inspire le compositeur Airat Ichmouratov
Mère Marie-Rose Durocher nommée patronne secondaire de la paroisse Saint-Arsène
Une façon de partager la mission SNJM dans le monde d’aujourd’hui
Mobilisation des SNJM en faveur des personnes migrantes et réfugiées
Les SNJM participent à une présentation des « Archives à voix haute » – L’héritage d’hier vivant aujourd’hui
150 ans de la Paroisse de la Nativité-de-la-Sainte-Vierge