Dans la section: Chez-nous

Connaissez-vous les Filles de la Providence de Saint-Brieuc?

Autre activité enrichissante à la Maison Jésus-Marie 

Dans le cadre de la série de conférences portant sur la découverte des communautés religieuses, les sœurs Juliette Bonneau et Gisèle Raymond des Filles de la Providence de Saint-Brieuc ont présenté le parcours de cette congrégation française, fondée voilà près de 200 ans.

Les conférencières ont rappelé les origines de cette communauté de droit pontifical, créée par Jean-Marie de La Mennais avec pour objectif de s’occuper de l’éducation de la jeunesse féminine. Une mission qui s’étendra par la suite aux soins des malades.

Les premières religieuses de cette congrégation sont arrivées au Canada, en 1897, pour ouvrir des écoles en Saskatchewan et en Alberta. Elles ont œuvré longtemps avec les populations autochtones.

Présentes également au Québec, notamment dans le diocèse Saint-Jean-Longueuil, elles ont principalement travaillé à l’éducation des enfants. Récemment, cette congrégation a apporté son soutien aux efforts de groupes de parrainage privé des réfugiés syriens.

Aujourd’hui, la congrégation est encore active en France, au Royaume-Uni, au Canada et en Ouganda et ce, malgré leur nombre très restreint (moins de 80 membres).

L’assistance a apprécié la présentation des deux religieuses FDLP. La conférence a suscité plusieurs questions et de nombreux échanges. Rappelons que cette activité a été organisée par le Comité des loisirs de la Maison Jésus-Marie. Elle s’inscrit dans le cadre de la série « Découverte des communautés religieuses » du diocèse. Elle avait lieu le 18 octobre dernier.

Album photos – Crédit photo : Sr Gisèle Lalande

Autres articles récents dans la section Chez-nous
Faire connaître l’histoire de Longueuil par son patrimoine bâti
La musique toujours au rendez-vous à la Maison Jésus-Marie
On célèbre les 100 ans de Sr Olivette Blais, une femme d’action
Une célébration eucharistique riche de sens
Dialogue interreligieux : Qui est Dieu selon la foi orthodoxe?
La musique classique à l’honneur à la Maison Jésus-Marie
Qui est Dieu pour l’Église anglicane?
Servir les autres entretient le bonheur, selon Sr Georgette Larose, centenaire
Un envoi en mission pour l’année « … plein d’espérance »
Histoires d’amour avec les SNJM