Dans la section: En souvenir

Sœur Cécile Martin

"Soyez dans la joie et l'allégresse, votre récompense sera grande dans les cieux" (Mt 5, 12).

Le 19 juillet 2017, sœur Cécile Martin,
en religion Marie-Robert,
est entrée à la maison du Père.

Elle avait 89 ans, dont 65 de profession religieuse.
Née à St-David de Yamaska, Québec,
elle était la 7e enfant
de Léonard Martin et de Parména Péloquin.

Après six garçons, la 7e naissance apporte une fille: combien elle était désirée! La famille ayant déménagé à Montréal, Cécile fréquente l'école Sainte-Eulalie, puis l'école supérieure Marie-Immaculée, toutes deux dirigées par les Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie. Attirée par l'enseignement, elle poursuit sa formation à l'École Normale de Valleyfield, y obtient son diplôme supérieur et est engagée par la C.E.C.M. (Commission des Écoles Catholiques de Montréal). Elle a 21 ans.

Cécile enseigne durant un an puis, en janvier, elle entre au noviciat des SNJM à Outremont. Ses 29 premières années voient sœur Marie-Robert auprès des jeunes de la 2e année du cours primaire à la 10e du cours secondaire, d’abord comme enseignante puis comme directrice des étudiantes. Elle déploie son enthousiasme à l'école Hudon puis au pensionnat de St-Chrysostome et elle œuvrera au pensionnat Marie-Rose pendant 21 ans. Elle a une attention particulière aux  élèves pauvres, défavorisés, elle organise des camps d'été et trouve bien des façons de leur venir en aide. Son approche auprès des parents et des jeunes est des plus chaleureuses.

En 1980, sœur Cécile est nommée trésorière au Mont Jésus-Marie; résidant alors à la maison mère, elle y est animatrice de groupe, elle travaille au Service financier  et elle sert en tant que conseillère provinciale. Ensuite, elle sera  animatrice à la résidence Ste-Émélie pendant 6 ans, puis pendant 11 ans, à la Résidence Marie-Rose-Durocher, elle sert successivement comme aide comptable, responsable des réparations majeures et, les deux dernières années comme animatrice locale. Lorsqu'elle quitte cette résidence, elle retourne à Ste-Émélie pour des services communautaires avant d'être accueillie à la Maison Jésus-Marie où progressivement sa santé se détériore.

On a reconnu, chez sœur Cécile, son grand sens de l'humour, son don particulier dans l'organisation de loisirs et son sens des affaires. Elle était fan de plusieurs sports : elle aimait regarder le hockey, le baseball, le tennis.

"Sœur Cécile a vécu des temps lumineux et d'autres plus sombres. Elle a connu des chemins parsemés de souffrances qu'elle a acceptés dans la foi."  Que le Seigneur de toute paix et de toutes joies  la comble maintenant de sa présence aimante et chaleureuse!

Autres articles récents dans la section En souvenir
Sœur Monique Longpré
Sœur Thérèse Laramée
Sœur Marie-Thérèse Côté
Sœur Madeleine Poliquin
Sœur Cécile Coiteux
Sœur Gabrielle Cossette
Sœur Thérèse Soucy
Sœur Léonie Lamarche
Sœur Cécile Martin
Sœur Raymonde Bertrand