Dans la section: Chez-nous

Se « donner un temps de grande fête intérieure » …

« Je viens tout simplement vous souhaiter un carême de grande joie intérieure. » C’est par ces quelques mots que Madeleine Joly, directrice musicale de l’Octuor Gouzes de Joliette, a débuté son allocution avant de présenter un concert empreint de calme et sérénité.

« Ferme ta porte, car le Seigneur aime parler à ton cœur dans le silence…Parfume-toi, dit le prophète, car c’est pour une fête que Dieu t’appelle. » En poursuivant son intervention, Madame Joly a donné le ton en ajoutant « Pour moi, c’est ça le carême : un temps de grande fête intérieure, temps de resserrement de notre alliance… »

Planifié dans le but de compléter la retraite de quatre jours, prêchée à la Maison Jésus-Marie, la semaine précédente, par le Père Michel Hébert, Eudiste, ce concert a été très apprécié par l’auditoire attentif et recueilli. « Les nombreuses années d’études théologiques et bibliques de Madame Joly contribuent à en faire un chef de chœur qui suscite une grande joie spirituelle », a souligné Sr Maryse Moisan, responsable de la tenue de cette activité.

Le récital était composé d’une quinzaine de chants sacrés du compositeur André Gouzes. Il a été présenté en deux blocs avec une courte intermission. Parmi les chants entendus, on retrouvait « Vous tous qui avez soif », « Ouvre mes yeux, Seigneur Jésus », « Tu nous rassasies de bonheur en ta maison » pour se conclure avec « Bénis sois-tu, Seigneur Jésus, toi, notre Pâque éternelle. » Le chœur a bénéficié également du talent de l’accompagnatrice, Lise Boucher.

Rappelons qu’André Gouzes est considéré comme l’artisan d’un renouveau du chant liturgique. Ce religieux dominicain français et musicien est l’auteur prolifique de nombreux chants liturgiques chrétiens. « Il est l’un des rares compositeurs contemporains à conjuguer tradition harmonique et modernité du langage », peut-on lire sur Wikipédia. Il a créé un corpus liturgique de plus de 3000 pages en français, intitulé « Liturgie chorale du Peuple de Dieu ». Ce dernier a été traduit en de nombreuses langues.

Bref, ce concert axé sur l’intériorité, a créé une ambiance de recueillement et réchauffé le cœur de l’assistance. Une belle façon d’entreprendre le carême 2017.

Consultez l’album photos | Crédit photos Sr Gisèle Lalande

Autres articles récents dans la section Chez-nous
Un « clavier romantique » qui a subjugué son auditoire
Comprendre l’action sociale avec l’Institut Notre-Dame du Bon-Conseil de Montréal
Réflexion et exercice de mémoire sur la vie, les engagements…
S’ouvrir aux autres par les prières issues de religions orientales et du judaïsme
Redécouvrir le charme de la musique sacrée avec le Chœur VOX
Activité de dégustation de yogourts probiotiques
Magnifique récital de piano à quatre mains du duo HATO
Une fête de l’Halloween sous le signe de la musique de la Chorale La Mosaïque
Réminiscence de Sainte-Émélie
Connaissez-vous les Filles de la Providence de Saint-Brieuc?