Dans la section: Actualités

EXTERNAT MONT-JÉSUS-MARIE : Notre cour de rêve - Le jardin de Marie-Rose

Devant l’évidence d’avoir à transformer le terrain qui entoure l’école, en septembre 2014, une vaste consultation est lancée au sujet de l’aménagement d’une cour de rêve. D’abord, auprès du personnel puis des parents.  Le projet démarre, chaque classe doit préparer un projet qui sera évalué par un jury. Les propositions doivent être originales, réalistes, tenir compte des saisons et être utilisées par un grand nombre d’usagers de 5 à 12 ans. Le concours s’échelonne sur six semaines, il y a de la fébrilité dans l’air !

En février, le jury octroie le prix du meilleur projet à une classe de maternelle.  Toutefois, lorsque les professionnels responsables du dossier s’installent à leur table à dessin pour élaborer le projet final, ils tiennent compte de l’ensemble des propositions des enfants.

Le projet proposé par les professionnels rallie les enseignants, les élèves et les parents. D’autres alliés sont nécessaires. D’abord, les membres du conseil d’administration de la corporation qui se sont rapidement prononcés en faveur du projet et qui ont supporté la direction de l’école.  Ensuite, la communauté des Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie s’est manifestée par une contribution financière significative. Puis la Fondation de l’école a contribué en sollicitant les parents pour une contribution spéciale. Il fallait aussi recueillir toutes les approbations nécessaires auprès de la municipalité dans les délais requis afin de ne pas retarder le début des travaux.

Afin de réaliser notre cour de rêve en une douzaine de semaines, tous ont dû mettre l’épaule à la roue, des professionnels aux ouvriers, en passant par tous les collaborateurs. Les fins de semaine ont été nécessaires pour compléter le projet avant l’arrivée des enfants.

« C’était magique de voir leurs yeux émerveillés »

Le lundi 24 août 2015, lorsque les enfants sont entrés, c’était magique de voir leurs yeux émerveillés. Ils avaient quitté en juin avec une vague idée de ce à quoi la cour allait ressembler et ils revenaient pour débuter l’année dans un environnement complètement différent. Convaincus au départ qu’ils allaient avoir « la plus belle cour d’école de Montréal » ils se sont rapidement persuadés de posséder « la plus belle cour d’école du monde »… rien de moins. D’ailleurs, ils se sont montrés d’excellents ambassadeurs quelques semaines plus tard alors que nous accueillions leurs parents lors d’une « cour ouverte ».

Notre jardin de Marie-Rose quatre saisons a bien passé l’hiver. Les aménagements choisis permettent d’avoir autant de plaisir et de se récréer été comme hiver. Les installations sont sécuritaires et respectent la nature environnante puisque tous les arbres ont été préservés.  Plusieurs œuvres d’art, réalisées par les enfants sont intégrées dans le jardin de Marie-Rose, ils sont particulièrement fiers de voir leurs travaux ainsi immortalisés.

Mère Marie-Rose est bien présente dans le jardin grâce à une plaque en acrylique avec sa photo positionnée stratégiquement, les élèves de l’école la connaissent bien puisque nous soulignons son anniversaire chaque année.

C’était tout un défi de mener ce projet à terme tout en respectant l’échéancier et le budget initial. Nous y sommes parvenus grâce à la conjugaison de toutes ces bonnes volontés et probablement aussi parce que Mère Marie-Rose a veillé sur nous tout au long du projet.

Autres articles récents dans la section Actualités
Présentation de l’exposition de tableaux vivants sur les Patriotes
Joie, émotion et plaisirs étaient au rendez-vous des retrouvailles à Sainte-Émélie
Visiteurs comblés aux « portes ouvertes » des SNJM
Portes ouvertes le 12 août à la Maison de la Congrégation SNJM
65 années d’amitié pour une cohorte d’étudiantes du Collège Jésus-Marie, cuvée 1952!
Talitha Kum : un réseau de réseaux pour contrer la traite des personnes
Rendez-vous le 26 août - Retrouvailles et fête de reconnaissance à la Résidence Sainte-Émélie
Des invités spéciaux pour la fête de la Saint-Jean à la Maison de la Congrégation
Dorothy Guha reçoit le Mérite diocésain
Série Portée pédagogique de l’Orchestre symphonique de Longueuil : Initier les jeunes à la musique classique et encourager la persévérance scolaire